Gâteau des carmélites de Séville3

 

Souhaiter chance et santé avec un gâteau j'aime assez l'idée! Chaque année, le 1er mai, nous mangeons de l'aillet (le plus souvent en omelette) pour être en bonne santé toute l'année. Mais se le souhaiter en mangeant un gâteau me paraît aussi être une très bonne idée!

Il y a 10 jours de ça, ma belle-soeur arrive à la maison avec un gobelet rempli d'une improbable substance beige, qui "bulle". Elle m'explique qu'il s'agit de la masse mère permettant de confectionner le Gâteau des Carmélites de Séville. D'après le "mode d'emploi" accompagnant le gobelet, il s'agit là d'un gâteau élaboré selon une méthode très ancienne et la légende dit que la personne qui vous offre un verre de masse mère vous souhaite chance et santé.
Selon la méthode ancestrale donc, il faut 10 jours à la préparation de cette recette, sans batteur, sans frigidaire, ni autre appareil moderne. La tradition veut qu'on reçoive la masse mère de quelqu'un et qu'il faille commencer le jeudi (et pas un autre jour, allez savoir pourquoi...) pour que le gâteau soit prêt le samedi de la semaine suivante (ça se mérite un "gâteau santé-bonheur"!!).

Alors pour être sûre d'être en bonne santé et d'avoir de la chance, je n'ai pas voulu contrarier les Carmélites de Séville et j'ai donc commencé ma préparation un... jeudi et nous avons mangé le gâteau... samedi!

Honnêtement, je me demandais bien ce que ça allait donné et j'ai été "cueillie" par le moelleux et le goût de ce gâteau!! Il était magnifique et vraiment délicieux!! Ça méritait bien d'attendre 10 jours pour le manger!!

Une recette qui demande peu d'attention, même si elle se déroule sur une longue période, et qui plaît beaucoup aux enfants!! À tester d'urgence!
Et, si vous n'avez pas la chance qu'on vous offre un verre de masse mère, à vous de lancer la chaîne, je vous donne les ingrédients dans la rubrique "Mon Grain de Sel!!" à la fin de la recette!! ;o)

 

Gâteau des carmélites de Séville

 

Ingrédients (que vous ajouterez tout au long des 10 jours) :
1 verre de Masse mère
4 verres de Farine
3 verres de Sucre
2 verres de Lait
1 verre de Noix ou d'Amandes concassées
1 verre de Raisins secs
1 sachet de Levure chimique
2 Oeufs entiers
QS de Pépites de chocolat ou 1 Pomme
1 pincée de Sel
Cannelle, Vanille
1 zeste d'Orange

 

Gâteau des carmélites de Séville2

 

Progression :
Jeudi : verser le contenu du verre de masse mère dans un saladier et ajouter un verre de sucre et un verre de farine. NE PAS MÉLANGER.
Vendredi : bien mélanger le contenu du saladier avec une cuillère.
Samedi : ne pas toucher
Dimanche : ne pas toucher
Lundi : ne pas s'inquiéter si le mélange a durci. Ajouter un verre de lait, un verre de sucre et un verre de farine. NE PAS MÉLANGER.
Mardi : bien mélanger le contenu du saladier avec une cuillère.
Mercredi : ne pas toucher
Jeudi : ne pas toucher
Vendredi : ne pas toucher (jusque là, ça va ??)
Samedi : séparer 3 verres de masse mère à offrir à 3 personnes différentes en leur souhaitant chance et santé.
Préchauffer le four à 180°c (th6).
À la part restante dans le saladier, ajouter 2 verres de farine, 1 verre de sucre, 1 verre de lait (ou d'huile), les fruits secs concassés, les raisins secs, la levure, les oeufs, le sel, la cannelle, la vanille, les pépites de chocolat ou la pomme et le zeste d'orange.
Bien mélanger le tout et verser dans un moule à gâteau préalablement beurré et fariné.
Enfourner pour 1 heure.

 

Gâteau des carmélites de Séville4

 

Mon Grain de Sel !!
*Si vous n'avez pas eu la chance qu'on vous offre un pot de masse mère mais que l'idée de ce gâteau vous plaît, voici comment en préparer la base : 200ml de lait, 125gr de farine et 100gr de sucre à mélanger et à laisser reposer, couvert d'un torchon, dans un endroit à l'abri des courants d'air mais hors du frigo, pendant 1 journée. Divisez ensuite la pâte et offrez vos petits verres en souhaitant chance et santé.
*Sachez que pour agrémenter ce gâteau tous les ingrédients "aromatisant" sont un peu au choix en fait : vous pouvez varier les fruits secs, oublier les raisins, modifier les épices, etc. Et faire avec ce que vous avez dans le placard dirons-nous. De quoi réaliser un gâteau différent à chaque fois!
Dans mon placard à moi (et donc dans mon gâteau) il y avait : des amandes concassées (que j'ai torréfiées à sec avant de les ajouter à la pâte à gâteau) et des pépites de chocolat. Je n'avais pas de raisins ni d'orange, je n'en ai donc pas mis! Pour les épices, j'ai conservé cannelle et vanille.
*Afin d'avoir une belle croûte bien brillante et croustillante, j'ai saupoudré mon gâteau de cassonade juste avant cuisson! ;o)